Redeemer University - Christian university changes everything. Starting with you.          
Skip Navigation Links
News
Entertainment
Marketplace
Directories
Faith
Church
Mission
Education
Connections
Family
International
Help
Seeking God?
 

Visit this room to find out more about God

«Je m'abandonne»
«J'ai peine à croire que je suis assis ici, dans ma cellule de prison, en contemplation et dans la paix…»

«...Dieu est lumière, et it n'y a point en lui de ténèbres» (1 Jean 1:5).

J'ai peine à croire que je suis assis ici, dans ma cellule de prison, en contemplation et dans la paix, sachant que je ne devrais pas être ici! Ma paix ne provient pas de ce que j'ai fait, mais de ce que le Christ Jésus a fait en moi. Je souhaite ne jamais perdre cette simple mais profonde vérité. II n'y a rien et j'insiste, absolument rien que je puisse ou pourrais possiblement faire pour que Dieu m'aime davantage, puisque Dieu est l'amour.

Dieu aime tous Ses enfants dans le monde. Et quand je dis tous, je veux dire tous. Le Christ est venu pour nous sauver — tous ceux qui sont perdus, malades et faibles en esprit ou qui vivent dans leur nature de pécheur, comme je le faisais.

…on m'appelle le «pilote du ciel,» ce qui est un terme pénitentiaire pour dire ministre ou prêtre.

«Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle» (Jean 3:16).

Oui, Jean 3 :16, c'est un des passages les plus souvent lus et cités du Nouveau Testament. Je ridiculisais ce passage, je jugeais et persécutais ceux qui y croyaient. Je pensais que la Bible était un mensonge et sans intelligence. Maintenant, me voici, sept mois plus tard, un ambassadeur de Christ, vivant, respirant et aimant, mais toujours en prison. En fait, on m'appelle le «pilote du ciel,» ce qui est un terme pénitentiaire pour dire ministre ou prêtre. Je me sens béni d'être un serviteur de Christ.

Ma conversion a été soudaine, surprenante et dramatique. Le Christ voulait mon abandon complet. Le 27 février 2007, j'ai été appréhendé pour vol de banque, un vol que je n'ai pas commis, mais la Couronne veut m'enlever des années de ma vie. Je suis complètement (100 pour-cent) innocent. Cette injustice grossière choque et crucifie mon être tout entier. J'étais agenouillé, complètement brisé, sans espoir et perdu. J’étais exactement là ou Dieu voulait que je me trouve, mort à moi-même.

J'ai été profondément ému tandis qu'Il (Christ) m'a guidé à me rappeler de la croix, et ensuite à une Bible rouge des Gédéons dans ma cellule. Pendant les dix jours qui ont suivi, j'ai lu, prié et me suis confié complètement au Seigneur. La onzième journée, j'ai décidé que je ne perdais rien à croire au Christ parce que je sentais que ma vie était finie. En réalité elle ne faisait que commencer.

«Celui qui conservera sa vie la perdra, et celui qui perdra sa vie à cause de moi la retrouvera» (Matthieu 10:39).

Le 9 mars 2007, j'ai été chanceux de rencontrer un serviteur de Christ, l'aumônier Ed de l'Armée du Salut, qui m'a mené à renaître comme un enfant du Dieu Tout-Puissant par Jésus, mon Seigneur et Sauveur. Je ne m'attendais pas à ressentir quoi que ce soit comme expérience, cependant, le lendemain, j’étais tout à fait différent. Je me sentais rafraîchi, vivant, nouveau, précieux, gracieux, désiré et aimé. C'est à ce moment que j'ai compris que le Christ Jésus avait pardonné mes péchés et avait effacé mon dossier. 

Article publié dans la revue The Canadian Gideon, Décembre 2007.

 

 
 
 
 

Advertisers

  • Redeemer University - Christian university changes everything. Starting with you.

Visit our Marketplace

Support the EFC ministry by using our Amazon links